LMDT-logo
image003

Les univers

L'oeil

Le théâtre naît d’un désir, le sien en interrogation face à celui des autres. Un désir créateur où tout peut arriver. Une nourriture indispensable où se côtoient le visible et l’invisible. Au Théâtre, tout est langage : le texte, la mise en scène, la parole, le décor, un souffle… Le metteur en scène éclaire les mots de l’auteur en proposant sa vision de l’œuvre. Une vision personnelle qui ne le positionne pas en simple passeur d’un texte. Il est un regard qui rassemble, avec passion, les comédiens, autour du chant de ses désirs. Le metteur en scène a besoin de l’acteur qui a besoin de lui. De belles histoires d’amour sont en train de s’écrire. Je vous propose de suivre, sur plusieurs années, ces nouveaux regards afin de mieux comprendre quels combats peuplent le théâtre du XXIe siècle.
> En savoir plus

La voix

« On fait du théâtre parce qu’on a l’impression de n’avoir jamais été soi-même et qu’enfin on va pouvoir l’être », Louis Jouvet Le comédien se met à l’écoute du monde et de son personnage. Il se fond en un autre, parfois jusqu’à la déraison. Les limites entre le réel et l’imaginaire sont ténues pour celui qui ose se perde en un autre. Sa voix se fait entendre, annonciatrice du bien ou du mal, expression vivante de la pensée de l’auteur et du fantasme du metteur en scène. Tout repose sur la justesse et l’intensité de son jeu. Le comédien dispose d’une liberté qu’on lui envie tous : celle d’incarner tous les désirs et toutes les réalités, aussi éloignés soient-ils des mœurs sociétales.
>En savoir plus

La plume

« Écrire c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit », Marguerite Duras L’auteur accepte la solitude inhérente à sa plume et au silence qu’elle requiert. Isolé, il ne l’est pas complètement. Il cohabite sans cesse avec ses personnages, les entend, anticipe leurs réactions et est soudain épris de ce besoin d’écrire. Parfois, l’écriture arrive de nulle part, elle se laisse porter sur la page. Au théâtre, elle est souvent un cri, une nécessité qui se fait urgence. Il y a tant à dire, à imaginer, à rêver et à dénoncer. L’auteur peut divertir mais doit aussi réveiller les consciences, avec son style et ses idées.
> En savoir plus

L’oeil

Chaque mois, nous donnerons rendez-vous à des metteurs en scène, autour de leur création du moment, pour les retrouver quelques temps plus tard, sur la suivante. Partir à leur rencontre sera le moyen de mieux cerner leurs univers artistiques, de découvrir leurs méthodes de travail et d’entrouvrir la porte de leur intimité. Ainsi, il leur sera possible de laisser la trace qu’ils désirent, dans ce vaste paysage dramatique qu’ils composent.

Festival-Avignon-2018_banner_1200x250

La voix

Dans la même impulsion que pour les metteurs en scène, nous leur donnerons voix. Je vous invite à suivre les comédiens qui nous ont émus, troublés, obsédés et parfois même hantés. Ceux qui, à travers leurs mots et leurs silences, ont bouleversé nos réflexions, nos acquis et notre âme.

La plume

Les auteurs dramatiques prendront la parole et avec eux, nous analyserons leur rapport au texte et leur appréhension de la page à la scène. Une mise en pratique dans laquelle ils ne sont plus toujours intervenants.

Pin It on Pinterest